Les Relations Alsace-Japon

Publié par Momoko

L’Année du Japon à Soultz est organisée par la Ville de Soultz (Médiathèque), Sharp Manufacturing France et le CEEJA dans le cadre du 150ème anniversaire des relations Alsace-Japon, sous le haut patronage du Consulat Général du Japon à Strasbourg.

 

L’Alsace fut une des premières régions d’Europe à avoir des relations suivies avec le Japon dès la deuxième moitié du XIXème siècle.

Des relations économiques se sont établies à l’initiative du Japon. A cette époque, l’Alsace était le leader européen des techniques d’impression sur étoffe.

Il s’en est suivi des échanges très importants, non seulement sur le plan économique, mais aussi au niveau des arts et du design. En effet, pour faire imprimer les tissus, des dessins étaient envoyés du Japon en Alsace.

C’est ainsi que l’Alsace fut un des premiers canaux par lesquels les formes japonaises pénétrèrent en Europe. C’est de cette confrontation que sont issus l’Impressionnisme et l’Art Nouveau.

Les artistes japonais visitent régulièrement l’Alsace. Miyazaki Hayao, pour son célèbre film d’animation « le Château Ambulant » a choisi l’Alsace, et particulièrement la Ville de Colmar, comme cadre du scénario.

L’Alsace est aujourd’hui la première région française pour l’accueil d’entreprises japonaises.

Les études japonaises, à l’Université de Strasbourg, vont jusqu’au plus haut grade universitaire, le doctorat. Le japonais est la troisième langue la plus étudiée à l’université, parmi les 25 langues proposées.

L’Alsace est la première région française d’accueil de la communauté nippone après Paris.

> Plus de renseignements sur le site du CEEJA