Pâtisseries japonaises

Publié le par Momoko

Pâtisseries japonaises

Dans la cuisine japonaise, on appelle wagashi les pâtisseries traditionnelles, en opposition aux yōgashi), les pâtisseries occidentales.

Les wagashi se consomment souvent en en-cas associés au thé vert et ont toute leur place au cours de la cérémonie du thé.

Peu sucrés, les ingrédients de base sont le sucre de canne, les haricots azuki ou leur pâte appelée ou an, et la farine de riz ou de blé, ainsi que le kudzu ou l'agar-agar pour les gelées.

Les confiseries et desserts japonais ne sont pas nombreux. Il existe 3 ou 4 grandes familles de sucreries qui se déclinent en de nombreuses variantes.

L’esthétique est très importante. Certaines pâtisseries évoquent les saisons (au printemps : fleurs de cerisiers, en automne : les feuilles d'érables...).

Les pâtisseries japonaises ferait appel aux cinq sens (la vue, l'odorat, le goût, le toucher et l'ouïe par l'évocation poétique du nom donné à la confiserie).

Quelques noms :

Les gelées : "yokan"
Les sucreries : "higashi", (pâte de sucre et farine de riz)
Les gâteaux de riz : "manju", (cuites à la vapeur)
Les gâteaux fourrés aux haricots : "yakigashi"

Liens

- Wagashi (article Wikipédia)
- Desserts japonais (clickjapan.org)
- Wagashi (très intéressant mais en allemand ou en anglais)
- Le monde de Wagashi (interview de chefs japonais)

Publié dans Découvrir, Cuisine

Commenter cet article